Denise Bongard: du sucré, du salé pour petits et grands

Du sucré, du salé, pour petits et grands !

Lorsqu’on entre dans la maison de Denise Bongard à Cormérod, une douce odeur de bricelets nous submerge. Et là, en l’espace d’un instant, on remonte le temps pour se retrouver une veille de Bénichon, aux côtés de sa grand-maman et de ses tantes affairées à la préparation des gourmandises du lendemain. Pour les deux petits-enfants de Denise Bongard, c’est toute l’année la fête car leur grand-maman réalise jusqu’à 4000 bricelets par année. Il lui arrive de placer exceptionnellement une branche de chocolat au milieu du bricelet afin de combler la gourmandise de ses petits protégés lorsqu’ils lui rendent visite lors d’une de ses séances de pâtisserie.
IMG_2052

Pourtant, au départ, rien ne laisse présager à Denise Bongard qu’elle deviendrait cette pâtissière acharnée. Ayant grandi à Ponthaux, elle travaille tout d’abord comme vendeuse dans un magasin de chaussures avant de rencontrer son mari, agriculteur à Cormérod. Puis, elle rejoint l’Association fribourgeoise des paysannes dont elle est membre du comité pendant douze ans. Avec quelques autres consoeurs, elle répond favorablement à la proposition de Daniel Blanc qui souhaite organiser une démonstration de fabrication de bricelets à l’occasion du Salon suisse des Goûts et Terroirs à Bulle. Si depuis, elle reste fidèle au rendez-vous et s’est lancée dans une production régulière, avant cette expérience, elle n’avait pas l’habitude de confectionner des bricelets : c’était l’apanage de sa belle-maman !

IMG_2077

La recette qu’utilise Denise Bongard n’est pas un secret. Il s’agit tout bonnement de celle qui figure dans l’ouvrage Cuisine et traditions au Pays de Fribourg. La différence notoire réside dans le fait qu’elle centrifuge la crème elle-même, issue des vaches de la ferme attenante. Cette crème, comme toute matière vivante, dépend de l’animal dont elle est provient et fait donc des bricelets un produit artisanal changeant. Mis à part l’élaboration de la pâte dans un robot ménager, les bricelets sont façonnés à la main, après avoir été cuits à l’aide d’un fer traditionnel. Petite astuce cependant, afin de se faciliter la vie, Denise Bongard roule ses bricelets au moyen d’un bâton deux fois plus grand que la largeur du fer.

IMG_2096

Côté sucré, Denise Bongard ne propose que des bricelets traditionnels. Mais elle confectionne également des bricelets salés nature ou agrémentés de cumin, sésame ou pavot, de fines dentelles au goût subtil, parfaites pour l’apéritif.

Auteur

Terroir Fribourg

L'Association pour la promotion des Produits du Terroir du Pays de Fribourg a pour but d’entreprendre, de coordonner et d’appuyer les mesures adéquates dans le domaine de la promotion des produits agricoles fribourgeois de qualité. Elle compte à ce jour environ 180 membres, représentant l’ensemble des acteurs des métiers de bouche.

Partager la publication

Comments

Commentaire

Articles sur le même sujet

Actualité de la semaine 11-17 mars 2017
Actualité de la semaine 4-10 mars 2017
Festival des Lumières de Morat – 2ème édition

Newsletter

×

Participez

×

Oui, je veux gagner un FRhappyEnd.

  • Tout le monde est autorisé à participer à la compétition. Sont exclus tous les employés des 13 partenaires de «Fribourgissima image Fribourg». Les gagnants seront avertis par e-mail. Les prix ne peuvent être échangés contre de l'argent. Aucune correspondance ne sera échangée à propos du concours. Le recours à la voie juridique est exclu.

×