Région de Fribourg

La région touristique fribourgeoise vous propose d’inoubliables expériences… Lac, ville ou montagne, découvrez une vraie terre de valeurs!


Fribourg Meeting vous offre la possibilité d’organiser vos futurs séminaires ou congrès en toute sérénité.

Choisissez une région

La Gruyère
Fribourg
Estavayer-le-Lac
Région
Région
Lac de Morat
Schwarzsee -
Senseland
Romont Région
Les Paccots
- La Veveyse

Que recherchez-vous?

Choisissez une région

Bienvenue sur le site de Fribourg Région et de ses régions touristiques. Sélectionnez sur la carte la région que vous souhaitez découvrir et parcourez son offre. Nous vous souhaitons de belles découvertes!

swiss map
La Gruyere
Fribourg
Estavayer-le-Lac
Région
Région Lac
de Morat
Schwarzsee-
Senseland
Romont
Les Paccots
Vous êtes dans la région de
Recherche

Chapelle St-Antoine

Elle fut construite en 1958 grâce à la générosité de Mme Delatena, enfant de Fruence habitant à Bulle.

Elle a entrepris de transformer en chapelle une ancienne maison. Le terrain fut offert par la famille Chaperon (Rioloz) de Fruence. La bénédiction de ce sanctuaire eut lieu en octobre 1958 et c'est Mgr Delatena qui présida à cette cérémonie en présence des gens du village.

Divers dons anonymes des habitants du village contribuèrent à l'achèvement intérieur de la chapelle qui est dédiée à Notre Dame et à saint Antoine du Désert. St Antoine du Désert est considéré comme le fondateur de l'érémitisme chrétien. Sa vie nous est connue par le récit qu'en a fait Athanase d'Alexandrie vers 360. Il serait né vers 251 et mort vers 356 à l'âge de 105 ans. Il vécu en ermite, en plein désert, sur la route de la mer Rouge, imitant les nombreux anachorètes qui vivaient dans la pauvreté. A la manière du Christ, il subit les tentations du diable.

Peu à peu, saint Antoine le Grand a des disciples qui viennent suivre son enseignement. Ils sont à l'ouest et à l'est du Nil. Saint Hilarion le sollicite en 307 pour obtenir des conseils sur la façon d'organiser un monastère dans l'actuelle région de Gaza, considéré comme l'un des premiers de la chrétienté. En 312, saint Antoine s'éloigne davantage pour s'isoler. Il va en Thébaïde, sur le mont Qolzum (où se trouve aujourd'hui le monastère Saint-Antoine) De nombreuses représentations du saint nous le montrent, accompagné d'un cochon portant une clochette.

Cependant, les démons qui ont tourmenté le saint ont, dans un premier temps, été représentés par des animaux sauvages (lion, ours etc.) puis sous la forme d'animaux plus familiers comme le loup et le sanglier, ce dernier pouvant expliquer le lien avec le cochon.

Les religieux ayant adopté le mode de vie solitaire de saint Antoine sont appelés anachorètes, s'opposant aux cénobites qui choisissent la vie communautaire monastiques.

La statue de St Antoine du Désert, d'une hauteur de 140 cm, sise à l'entrée de la chapelle, est due au talent de l'artiste sculpteur parisien M. Pierre de Grauw. La statue, coulée en 1991 est en bronze et a été réalisée suite à la demande d'une généreuse famille de Fruence, avec les bons offices de M. l'abbé Peiry. Le tabernacle est l'œuvre de l'artiste fribourgeois Claraz et le chemin de croix d'un artiste de Lourdes. Les ornements et les vases sacrés sont dus à la générosité du village.

Une fondation avec, à sa tête, le curé de la paroisse, un représentant du conseil de paroisse et trois membres gèrent les intérêts de la dite chapelle.

Biographie de M. Pierre de Grauw Né dans la ville d'Utrecht, aux Pays-Bas, le 3 décembre 1921, Pierre de Grauw pratique la sculpture et la peinture dès son plus jeune âge. Parallèlement à des études de philosophie et de théologie, il commence par réaliser dans son pays, un certain nombre d'œuvres pour les églises de l'Ordre des Augustins, auquel il appartiendra jusqu'en 1975. Installé en France à partir de 1950, il s'adonne particulièrement à la taille directe sur bois, son matériau de prédilection. Sous la direction du Maître verrier Jacques le Chevalier, il étudie le dessin au Centre d'art sacré de la place Fürstenberg à Paris et fréquente entre autres, les ateliers de René Leleu et Bernard Mougin. Dès 1958, il participe aux grands salons de sculpture parisiens, tandis que des expositions personnelles lui sont régulièrement consacrées. A partir des années 1960, il réalise des œuvres monumentales en bois et modèle de nombreux personnages en plâtre qu'il fera ensuite réaliser en cuivre et en bronze. S'il ne cesse jamais de sculpter des rondes-bosses, à partir des années 1970, il approfondit l'art du bas-relief et de la médaille. Plus tard, dans les années 1980, il se met à associer le cuivre au bois ; il applique alors une feuille de cuivre sur certaines zones de ses bois pour en souligner certains contours. Il réalise également de nombreux bronzes où domine un autre thème fort de son œuvre ; la femme aux divers âges de la vie.

Parallèlement à son métier de sculpteur, il s'adonne au dessein et à la peinture, donnant ainsi naissance à une importante collection de dessins sur les psaumes. Sensible à l'art de certains artistes du début du XXème siècle, tels Wotruba et Giacometti, Pierre de Grauw ne quitte jamais la figuration, mais il la réinterprète en la stylisant : formes allongées, volumes géométrisés, plans imbriqués. Un thème le hantera toute sa vie : la figure humaine.

Ouvrages de références : Châtel St Denis, hier et aujourd'hui par M. Albert Genoud - Mgr Waeber - Eglises et Chapelles du canton de Fribourg - Biographie, site de M. Pierre de Grauw - Saint Antoine le Grand, Wikipedia.org

Liens externes

Reporter une erreur

Plus d'informations

Nous utilisons des cookies pour vous offrir une meilleure expérience.

En naviguant sur ce site, vous en acceptez la Politique de protection des données, ainsi que l'utilisation de cookies permettant de récolter des statistiques destinées à améliorer continuellement le site web.

Fermer